Météo France
Page d'accueil | Menu "Hommes et Organisations" | Organisation | Moyens techniques

Organisation:
meteo franceMétéo France est présent sur les départements antillais de la Guadeloupe et de la Martinique. Son rôle est, comme en France métropolitaine, d'établir des prévisions météorologiques et de surveiller les évolutions du temps afin d'en avertir la population. Aux Antilles vient se greffer la surveillance cyclonique qui prend toute son importance de juin à octobre de chaque année. Pour mener à bien ces missions, Météo France dispose dans chaque département de moyens techniques importants. 

Les centre météo sont situés à l'aéroport du Lamentin en Martinique et à l'aéroport du Raizet en Guadeloupe. Ces centres emploient une quarantaine de personnes. Ce sont eux qui centralisent les données et les observations et qui réalisent les prévisions météo ainsi que le service d'information aéronautique. 

Pour en savoir plus sur Météo France -> Météo France (site national)    Météo France (Antilles Guyane)

Les prévisions de Météo France par téléphone

Page d'accueil | Menu "Hommes et Organisations" | Menu "Météo France"

Moyens techniques:
Réception en direct des modèles de prévisions numériques américains, européens CEP et français ARPEGE. Ces prévisions sont des simulations réalisées sur des supercalculateurs à l'aide de complexes équations mathématiques qui prennent en compte les milliers de mesures réalisées sur le terrain afin d'en tirer une extrapolation pour les heures ou les jours à venir. 

Réception des données du réseau de Veille Météorologique Mondial (VMM). Ce réseau donne accès aux mesures effectuées dans le monde entier (Observations et relevés des stations fixes, Bouées météo, Navires, Radiosondages). 

 Réception des analyses et des prévisions du National Hurricane Center (NHC) de Miami qui a en charge la surveillance cyclonique pour le bassin Atlantique et Caraïbe.

Satellite Météosat
Satellite Météosat
Réception directe des images des satellites GOES et METEOSAT. Ces deux satellites géostationnaires couvrent la zone de risque cyclonique (Atlantique tropical, mer des Caraïbes et golfe du Mexique).
Radar du moule
Radar de précipitation
du Moule (Guadeloupe)
Radar de précipitation. Ces radars d'une portée de 400 Km permettent de mesurer avec précision la localisation et la densité en eau des nuages. Leur rôle est très important à l'approche d'un ouragan car ils permettent d'affiner les prévisions de trajectoire et d'impact sur une île. En Guadeloupe le radar est implanté sur la commune du Moule et en Martinique sur la commune du Diamant. 
Bouée météorologique
Bouée météorologique
Bouées météorologiques Antilles 1 et 2 situées environ à 400 Km à l'est de la Martinique et de la Guadeloupe, Mouillées par 5500 mètres de fond. Les océans étant très peu couverts au niveau des points de mesure, ces bouées situées sur le trajet des ouragans en amont des Antilles représentent des avant postes très intéressants car ils permettent de bénéficier de mesures précises à l'approche d'un phénomène cyclonique. Ces bouées mesurent toutes les heures la pression atmosphérique, la vitesse et direction du vent, la température de l'air et de la mer, l'humidité et enfin la hauteur et la période de la houle.

 Bouées houlographiques implantées à proximité des côtes et permettant de mesurer la hauteur et la période de la houle. 

Mesure de la température
Mesure de la température
Stations d'observations automatiques mesurant en continu  la pression atmosphérique, la vitesse et la direction du vent, la température, la quantité de pluie, le rayonnement. Ces stations sont implantées sur la presqu'île de la caravelle en Martinique, sur l'île de la Désirade en Guadeloupe et sur l'île de St Barthélemy à Gustavia. 

Points de mesures répartis sur le territoire de la Martinique et de la Guadeloupe permettant de collecter des données locales. 

Ballon sonde
Ballon sonde
Radiosondage (uniquement en Guadeloupe). Cette technique consiste à lâcher un ballon sonde gonflé à l'hélium auquel est accrochée une nacelle scientifique qui transmet au sol les paramètres de l'atmosphère au fur et à mesure de son élévation. Cela permet donc d'avoir une mesure précise des différentes couches de l'atmosphère. Le ballon est également suivi au sol par une station de poursuite qui restitue sa trajectoire et en déduit le vent aux différentes altitudes.

Page d'accueil | Menu "Hommes et Organisations" | Menu "Météo France"