L'indémnisation
Page d'accueil | Préambule | Historique | Les garanties | Code des assurances

Préambule:
Le cyclone vient de vous passer dessus et vous sortez lentement de chez vous la tête encore pleine du hurlement furieux des éléments. Tout autour de vous n'est que ruine et désolation assombrie par les nuées basses de fin de tempête qui courent au ras des toits. Mais la vie continue et il vas falloir songer a reconstruire. C'est à ce moment que votre assurance vas jouer un rôle crutial.  C'est donc avant la saison cyclonique qu'il faut préparer l'éventuelle reconstruction en vérifiant avec votre assureur que votre contrat couvre bien tous les risques.

ruine

Page d'accueil | Menu "Indemnisation"

historique:
1 - En 1964 est mis en place un régime de garantie contre les calamités agricoles (loi du 10 Juillet 1964 N° 64-706). Elle concerne le cheptel vivant à l'exterieur, les cultures, les sols et les récoltes non engrangées.

2 - La première loi concernant l'indemnisation des catastrophes naturelles date du 13 Juillet 1982 (N° 82-600). Seulement les Départements d'Outre Mer (DOM) sont exclus de ce texte.

3 - En 1990 après le passage du cyclone Hugo sur la Guadeloupe, le gouvernement étend ces garanties aux DOM (Loi du 25 Juin 1990 N° 90-509 Art2 Chap3). Cette loi fait obligation aux assureurs de couvrir les dégats du vent dus aux Tempêtes, Ouragans ou Cyclones (garantie TOC rattachée à la garantie Incendies). 
Les dégats dus aux eaux  sont couverts quant à eux par la garantie catastrophe naturelle (loi de 1982).

4 - De nos jours c'est le code des assurances qui ayant intégré les différentes lois régit les contrats d'assurance sur les biens terrestres et à moteurs.

Page d'accueil | Menu "Indemnisation"

Les différentes garanties:
La garantie Tempête, Ouragan, Cyclone (TOC) couvre les dégats dus aux effets du vent sauf pour les cas ci-dessous:

- Les batiments partiellement couverts ou partiellement fermés.
- Maisons posées sur le sol.
- Toitures réalisées à l'aide de bâches.
- Dégats des eaux, inondations, débordement de rivières, ruissellement, raz de marée.
- Bris de vitres ou persiennes.
- Cheminées, antennes, clôtures, animaux.

Cependant les dégats des eaux dans l'habitation, consécutifs à la destruction du toit par les effets du vent, sont pris en charge.

Les sinistres couverts par cette garantie doivent être déclarés dans les 5 Jours suivant le cyclone. L'indemnisation est immédiate et n'est pas liée à la reconaissance de l'état de catastrophe naturelle par le gouvernement.

La garantie multirisque habitation couvre les dégats causés au toit et la façade par les pluies.
Pour la déclaration des sinistres et le délai d'indémnisation consultez votre contrat.

La garantie catastrophes naturelles (obligatoire). couvre les dégats des eaux.
inondations, débordement de rivières, ruissellement de pluie ou de boue, glissement de terrain, raz de marée.
L'assuré doit déclarer le sinistre dans les 10 jours qui suivent la publication de l'arreté interministériel de catastrophe naturelle.

L'assurance dispose d'un délai de trois mois à compter de la publication de l'arreté de catastrophe naturelle pour verser l'indemnisation.

La garantie tout risque (si vous l'avez souscrit) de votre assurance auto couvrira les dégats causés à votre voiture.

Remarque:  Vous ne pouvez pas être considéré comme responsable des éventuels dégats causés par une partie de votre maison ayant été emportée par la force du vent.

Page d'accueil | Menu "Indemnisation"