Prévisions de l'activité cyclonique dans le bassin atlantique
pour l'année 2007
| Les prévisionistes | Bases de l'étude | Résultats

L'équipe de recherche:
Comme chaque année, l'équipe du professeur William GRAY a rendu publique son rapport de prévision sur la saison cyclonique a venir.

L'équipe a l'origine du rapport:
William M. Gray, Professeur de Sciences Atmosphériques
John Sheaffer
John Knaff
Bill Thorson
Bill Gray
Eric Blake
Chris Landsea
Phil Klotzbach


Department of Atmospheric Science
Colorado State University
Fort Collins, CO 80523
Téléphone: (970) 491-8681

Vous pouvez consulter ici le rapport original du professeur GRAY (en anglais) dans son intégralité.

Page d'accueil | Menu "prévisions saison cyclonique"

Les bases de l'étude:
Ces prévisions sont basées sur l'étude de certaines paramètres météorologiques qui au file des années ont démontrées leur influence sur l'évolution de l'activité cyclonique.
Ces paramètres sont combinés avec une étude statistique sur les données disponibles depuis 1950. Il en résulte un tableau dénombrant le nombre probable de phénomènes cycloniques dans le bassin Atlantique pour la saison prochaine. Il faut préciser que ces prévisions ne sont que statistiques et qu'il faut donc savoir les prendre avec une certaine prudence.

Avertissement: (traduction partielle du rapport)

Nos prévisions sont basées sur l'hypothèse que les conditions environnementales globales qui entrainent soit des saisons cycloniques actives, soit inactives, dans le passé, présentent des informations très utiles pour l'établissement de tendances pour les futures saisons. Il est important que le lecteur apprécie que les prévisions saisonnières sont basées sur des formules statistiques qui, du fait de leur nature intrinsèquement fluctuante, peuvent s'avérer fausses certaines années. de plus, ces prévisions ne prédisent pas explicitement où dans le Bassin Atlantique une tempête sévira. Les probabilités d'impact estimées pour toutes les zones côtières sont très faibles, et reflètent le fait que lors d'une saison, bien des zones citées n'aurant pas subir les effets d'un ouragan, même si la saison devait être active. Mais il faut garder l'attention sur le fait que des probabilités faibles ne signifient pas que les ouragans ne s'approcheront pas. Quelle que soit l'activité réelle de la saison cyclonique, il existe néanmoins de grandes probabilités qu'un ou plusieurs ouragans touchent les Etats Unis ou la Caraïbe et y laissent d'importants dégâts.

Page d'accueil | Menu "prévisions saison cyclonique"

Résultats:
Résultats réactualisés selon les dernières prévisions du 31 mai 2007.

Critères Saison 2006
Observations
Prévisions
saison 2007
(Mai/2007)
Moyenne
1950-2000
Nombre de phénomènes nommées  10 17
9.6
Nombre de Jours de phénomènes nommées * 53 85
49
 Nombre d'ouragans  5 9
5.9
 Nombre de jours d'ouragans * 21 40
25
Nombre d'ouragans intenses ** 2 5
2,3
Nombre de jours d'ouragans intenses * 2 11
5
Activité cyclonique tropicale nette  85% 185%
100%

    * Nombre de périodes consecutives de 6 heures pendant lesquelles les phénomènes ont atteint les vents correspondant a leur catégories.
  ** Les ouragans intenses sont ceux qui atteignent ou dépassent la catégorie 3 sur l'echelle saffir/simpson.
*** Le potentiel de destruction mesure les domages causés par les vents et la mer aux zones cotières.

Les chiffres annoncés concernent l'ensemble de la zone ocean Atlantique et mer des Caraïbes. il est donc evident qu'une partie seulement de ces cyclones concerneront des territoires habités. On ne peut en effet pas prévoire la trajectoire des ouragans avant leur naissance.

Page d'accueil | Menu "prévisions saison cyclonique"